Le Château de Pannard (Ernée)

Signification du mot Pannard

“Pannard” vient de 2 mots celtiques : pen-hard. Il signifie “lieu élevé où croît une herbe fine et touffue”.

Les Possesseurs de Pannard

Vue extérieur du Château de Pannard

Vers 1460, à la suite du mariage de Marie de Pannard avec une personne de la famille Chauvigné, les premiers possesseurs de Pannard furent les De Chauvigné.

En 1511 Catherine de Chauvigné épousa Ambroise de Mégaudais et Pannard revient à la famille de Mégaudais.

La famille De Nos récupéra les terres lorsque Marie de Mégaudais épousa René des Nos en 1602. C’est une famille de chevaliers d’origine bretonne. Ce sont des membres de la famille des Nos qui firent construire le Château.

Marie-Charlotte des Nos épouse Georges Alphonse d’Ozouville en 1899 et le domaine revient aux d’Ozouville.

Vers les années 1940 jusqu’en 1961 les Soeurs Assomptionnistes s’installèrent à Pannard. Elles dispensaient un enseignement aux jeunes des environs.

Hélène d’Ozouville, religieuse chez les Oblats de l’Assomption, vend en 1961 la château, le parc et le jardin à l’Association Familiale de Gestion du Lycée.

Description de Pannard

Pour sa défense le château possédait jadis une tour à deux étages qui fut démolie en 1802.

La Procession de Pannard

Jusqu’à la Révolution, le mercredi des Rogations (procession faite pour attirer la bénédiction divine sur les champs, qui a lieu une fois par an), la procession se rendait au Prieuré St Jacques . Après la Révolution qui vit la démolition de l’église de St Jacques, la procession du mercredi des Rogations se rendit désormais jusqu’à la chapelle de Pannard.

Vers 1835 ce fut vers la chapelle de Charné (vers laquelle existait déjà la procession du lundi) que fut dirigée la procession du mercredi des Rogations.

On revit la procession du mercredi des Rogations à Pannard pendant la guerre 39-45.

Le Lycée de Pannard

A l’origine il s’agissait du Centre Aménager Agricole. En 1973, l’établissement est transformé en Centre d’Enseignement Rural Mixte. Il est ensuite transformé en un Lycée d’Enseignement Professionnel Rural Privé de Pannard à travers un cycle court (4ème, 3 ème, CAPA, BEPA) et le cycle devient long en 1989 avec l’ouverture du BTA Commercialisation. Il devient Formation Continue en 1991. Cette même année, alors que les bâtiments du château deviennent exiguë, on décide de la construction dans les jardins de deux bâtiments : un abritant 7 classes, l’autre un self et un internat. En 1999, on procède à un nouvel agrandissement.

En juin 1991 le lycée prend le nom de Louis Derbré .

Sources

  • sur le château de Pannard : “La Mayenne, Châteaux, Manoirs, Belles demeures”, Gilbert Chaussis, Editions Siloë, P.15

(on peut trouver une copie dans “Notes sur Pannard” de A. Cruchard, 1962, publiée dans “Informations sur la ville d’Ernée”, réalisation de la bibliothèque d’Ernée)


“Au Pays d’Ernée” ( www.renoulin.fr/aupaysdernee ) par Christian Renoulin.

 
 


 
histoire/ernee/chateau_pannard.txt · Dernière modification: 2015/08/22 09:31 par admin
 
Recent changes RSS feed Creative Commons License Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki